Les 3 raisons pour lesquelles Barney Stinson n’aurait jamais utilisé Outlook.
Uncategorized

Les 3 raisons pour lesquelles Barney Stinson n’aurait jamais utilisé Outlook.

En voyant ce pauvre Barney, je me suis demandé comment l’aider. Pensant tout de suite au carnet d’adresse partagé (pour qu’il puisse partager son numéro plus rapidement avec plus de damoiselles!), j’ai googlelisé « carnet d’adresse partagé » et le premier lien sur lequel je suis tombé est un article de Comment ça marche. A la lecture de cet article j’ai été marqué par plusieurs aspects.

# La présentation du carnet d’adresse partagé comme un besoin purement professionnel
J’ai d’abord observé qu’effectivement, la demande croissante de ce type d’application s’explique d’abord par l’intérêt de ces outils dans le travail. Cependant, l’intérêt n’est pas purement professionnel. On a tous déjà eu besoin de partager des contacts rapidement.
Par exemple, je monte un BDE on est 10 dans l’équipe, or il va falloir qu’on touche rapidement toute la promo. Du coup je crée un carnet d’adresses partagé où chacun des 10 membres va pouvoir mettre chaque numéro qu’il a récolté de la promo.

# La présentation d’applications pas spécialisées dans ce domaine comme meilleur outil du marché actuel !
On prend généralement le parti de présenter Outlook comme la première application de partage de contact. Or celle-ci n’est pas créée à l’origine pour cet usage, comme le témoigne le processus peu intuitif pour réussir à partager son carnet d’adresse. De plus, il faut faire attention à la compatibilité entre mon application et celle que vous utilisez (par exemple) : entre Outlook et Thunderbird, impossible de partager des contacts ! Pas étonnant puisque ce sont des outils qui ne cherchent pas d’abord à combler ce besoin.

# L’absence de l’utilisation des smartphones pour partager des contacts !
A l’ère des smartphones, il semblerait finalement que les applications présentées dans cet article ne répondent pas au besoin (manque de praticité..) restant pour un usage limité à nos ordinateurs alors que tous nos contacts sont en majorité dans nos téléphones. Il existe aujourd’hui des d’applications mobiles, ciblant ce besoin spécifique d’avoir un carnet d’adresse partagé personnalisé, que ce soit dans la sphère privée ou publique.
Ainsi une application comme DIZZIT peut incarner l’interface idéale, intuitive et pratique du partage de contacts intelligent.
howIMetYourMotherSuperBowl

Diplômé de l'Ecole Normale Supérieure, et titulaire d'un doctorat en Sciences de l'ingénieur, Thibaud Debaecker a commencé sa carrière comme Ingénieur dans le groupe Safran, avant de co-fonder Dizzit.co dont il est CEO. Il travaille aussi avec Perfluence comme Product Marketing Manager. Premier utilisateur du concept de NanoCRM en 2014, le croisement du Contact Management et du web 2.0, c'est ça son truc !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *